Découvertes locales

Accueil > Le temps d’un séjour > Découvertes locales

LA COULEE DE LAVE DE BOURRIANNE

La coulée de lave de Bourrianne est située sur la commune de Saint Julien d’Ance à environ 8 kms de Saint Pal de Chalencon. Un sentier balisé permet d’en faire le tour. Du sommet, la vue est imprenable jusqu’au Monts du Forez.

coulee-lave-bourianne

Il y a 6,5 millions d’années, une coulée de lave provenant du sud-est a parcouru plus de 5 kms dans une vallée peu profonde. Elle est sortie par la bouche largement égueulée d’un volcan de forme conique. Cette coulée s’est étalée et son refroidissement a donné naissance à de nombreux prismes hexagonaux de nature basaltique.
Aujourd’hui le relief s’est inversé car l’Ance a creusé sa vallée. Le basalte, plus résistant à l’action de l’érosion, a constitué ainsi un plateau après avoir été le résultat du refroidissement d’une coulée dans une vallée. Entre temps, les bords de la coulée ont été soumis à des alternances de gel et de dégel qui ont détaché les orgues. De vastes éboulements et des glissements sur la pente argileuse ont fait le reste (texte tiré du topo-guide de découverte conçu par le CPIE du Velay).

 

LA COLLEGIALE DE SAINT-BONNET-LE-CHATEAU

Coordonnées

  • OT Du pays de Saint Bonnet 7 place de la république 42380 SAINT BONNET LE CHATEAU tél 04 77 50 52 48

collegiale-st-bonnet-le-chateau

La collégiale de Saint-Bonnet est mentionnée dès 1225 cependant la collégiale actuelle a été construite à partir du 8 mai 1400, date gravée dans la crypte. La collégiale comporte plusieurs chapelles, un ancien couvent et une grande salle. Elle est surtout connue pour ses peintures murales du XVe siècle et pour sa bibliothèque renfermant de nombreux incunables. Elle comporte en outre la plus riche collection d’ornements religieux anciens du département. Elle est également connue pour abriter des « momies ». Si la plupart de ses caveaux ont été violés et pillés à la Révolution Française, on retrouva lors de réparations en 1837 dans celui de la dernière chapelle, une quarantaine de squelettes conservés grâce à l’alun et à l’arsenic du sol. On ne sait pas qui sont ces corps ni pourquoi ils se trouvent là, ni même depuis quand ils y sont. Il pourrait s’agir de victimes du baron des Adrets qui sévit dans la région en 1562. Des recherches au carbone 14 ont montré que les momies dataient en réalité des XVe, XVIe et XVIIe siècles. Il s’agit en fait du caveau d’une famille de notables locale.

ECOMUSEE DES MONTS DU FOREZ

Coordonnées

  • place de l’Eglise 42550 USSON EN FOREZ 04 77 50 67 97

Il est situé à 4kms de Saint Pal de Chalencon, sur la commune la plus proche, mais dans le département de la Loire et la région Rhône-Alpes à USSON EN FOREZ.

andre-folleasecomusee-1C’est Alex Folléas, né en 1922, qui constitue la collection initiale du musée. Chirurgien-dentiste dans plusieurs bourgs des Monts du Forez, il rassemble tout au long de sa vie plus de 2000 objets : cabane de berger, vierge d’accouchement, jouets d’enfants, matériel de dentellières… autant d’objets qui illustrent la vie dans les monts du Forez.

 

ecomusee-2Cette collection unique est donnée à la municipalité d’Usson-en-Forez en 1989. Les anciens bâtiments de la congrégation des soeurs Saint-Joseph et une partie de l’enceinte médiévale du bourg sont entièrement restaurés pour accueillir cette collection.
De 1992 à 1999, les différents espaces du musée sont ouverts successivement.

Depuis sa création, le musée est contrôlé par la Direction des Musées de France, puis en 2002, suite à une nouvelle loi, il devient « Musée de France ».

 

ecomusee-3Aujourd’hui, l’écomusée compte quelques 2 500 m2 de surface d’expositions permanentes et temporaires. Les espaces verts qui l’entourent sont aménagés en jardin de curé.

L’écomusée reçoit environ 10 000 visiteurs par an dont 30 % de scolaires.
L’écomusée des monts du Forez a obtenu en mai 1996 une mention spéciale attribuée par le Jury du Prix Européen du Musée de l’Année 1996, réuni à Barcelone, sous la Présidence de sa Majesté la Reine Fabiola.

LE CHATEAU DE CHALENCON

Coordonnées

43130 Saint-André-de-Chalencon
Haute-Loire- Auvergne

Il domine la vallée de l’Ance. Chalencon était au moyen âge le carrefour entre les routes du Velay et celles du Forez. Le village prospéra donc et une puissante forteresse y fut érigée dès le Xe siècle. Un donjon rond, une enceinte carré, et une chapelle, elle appartenait aux riches seigneurs de Chalencon, alliés de la famille de Polignac.

chateau-de-chalencon-1 chateau-de-chalencon-2 chateau-de-chalencon-3 chateau-de-chalencon-4

LE MOULIN DE VIGNAL

Coordonnées

  • 42550 APINAC tél 04 77 50 80 23

Sur les rives de l’Andrable, à Apinac à 4kms de Saint Pal de Chalencon subsiste le dernier moulin encore en fonctionnement ! Grâce aux efforts de l’association, les gestes ancestraux (moudre, tourner la roue) se perpétuent. Vous pourrez ainsi visiter les deux meules à farine panifiable et animalière, le moulin à huile et le battoir à trèfle. Une jolie promenade en perspective qui fait revivre la profession de meunier. C’est une agréable balade, très éducative, à faire en famille le temps d’un week-end ! On vous la conseille vivement
En remontant la rivière de beaux coins de baignades s’offriront à vous.

moulin-de-vignal-1 moulin-de-vignal-2

MONTARCHER

A 15mn en voiture de Saint Pal de Chalencon.

Un site remarquable

montarcher-1Construit sur un éperon rocheux à 1160 m d’altitude Montarcher est le plus haut village de la Loire et une place forte du Forez. De ce fait, il bénéficie d’une vue panoramique des Gorges de la Loire. Par temps clair l’horizon va du Massif du Mont-Blanc jusqu’au Mont Mézenc, en passant par les Monts du Pilat et les Monts du Vivarais.

Montarcher se trouve sur le GR3.
L’église de Montarcher est une étape sur la Voie de Cluny du Chemin de Compostelle.

L’enceinte fortifiée

montarcher-2Montarcher avait une fonction stratégique importante car le village est situé à la croisée des territoires de Ségusiaves, des Vellaves et des Arvernes.

Le donjon du Château servait de relais pour transmettre les nouvelles. Dès le 12° siècle, le village a été entouré d’une épaisse muraille percée de deux portes[3]. Tandis que la route le contournait par le Sud. En cas de troubles ou d’épidémies les pèlerins devaient se contenter de l’oratoire aménagé dans le rempart Sud.

MUSEE DE LA RESISTANCE D’ESTIVAREILLES

Coordonnées

  • Musée de France d’histoire du 20e siècle – Résistance et Déportation
  • Rue du couvent 42380 Estivareilles
  • Tél : 04 77 50 29 20 – Fax : 04 77 50 80 50
  • Email : museehistoire.estivareilles@wanadoo.fr
  • Site : http://www.loire.musees.fr/histoire.htm

musee-de-la-resistanceLe musée est ouvert :
Tous les jours de 14h à 18h.
(sauf les samedis et lundis du 12 novembre au 31 mars ; le 25 décembre et 1er janvier)
Accueil des personnes à mobilité réduite sur l’ensemble du site
Musée adapté à toute la famille
Musée labellisé : « musée de France » (ministère de la culture)

La note historique …
Fin août 1944, le petit bourg d’Estivareilles tremble… Une colonne allemande lourdement armée quitte le Puy-en-Velay et fonce sur Saint-Etienne …
La voie ferrée Saint-Etienne / Le Puy est coupée au Pertuiset et sous l’action des maquis, les routes nationales ne sont pas sûres.
Alors, la colonne nazie aux abois, prête à tout, emprunte les routes de crête, harcelée par les F.T.P.F. de Wodli : Saint-Paulien, Bellevue-la-Montagne, Chomelix, Craponne-sur-Arzon… Estivareilles.
L’Armée Secrète de la Loire a pris position, les maquis régionaux convergent sur la petite commune du Haut-Forez.
Alors, le Commandant Marey décide d’arrêter les Allemands à Estivareilles !
Et le 22 août, au petit matin, c’est la reddition.

LE CHATEAU DE ROCHEBARON

Coordonnées

  • 43130 Saint André de Chalencon ou
  • Les amis de Rochebaron : 43210 Bas en Basset. 04 71 61 80 44

chateau-de-rochebaronLe château ruiné de Rochebaron coiffe le sommet d’un éperon rocheux situé dans la commune de Bas-en-Basset, à environ 1,5 km au nord-ouest de cette localité, dans l’extrême nord-est du département français de la Haute-Loire, aux confins du Velay et de l’ancien comté du Forez.
Les ruines actuelles sont les vestiges d’un vaste ensemble érigé au début du XVe siècle sur les fondations d’un château plus ancien, et comprennent en particulier la façade méridionale d’une chapelle, la porterie à tourelles que la jouxte, et deux hautes tours, connues sous le nom de tour circulaire et triangulaire. La forteresse, relevant du comté de Forez et inféodée tour à tour à différentes familles nobles, fut l’un des enjeux de la rivalité entre les évêques du Puy et les comtes de Forez.
Progressivement abandonné à partir du XVIIe siècle, n’ayant même plus de propriétaire depuis le début du XIXe siècle, le château ne put que se délabrer rapidement. Une association de bénévoles s’attache depuis 1972 à le sauvegarder et à le mettre en valeur, et à organiser des visites. Le château de Rochebaron fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis décembre 19512.